Historique

Le Club de ski de fond Les Éclairs de Gaspé est un OBNL non subventionné qui s’est donné, en 1987, la mission d’offrir des pistes de ski de fond de qualité, fiables et sécuritaires aux résidents du grand Gaspé et aux visiteurs. Le Club peut offrir ces services grâce à la collaboration des propriétaires des terrains qui nous autorisent à circuler sur leurs lots, aux membres qui déboursent des droits d’utilisation et à nos commanditaires qui nous permettent de fonctionner et d’améliorer nos équipements et nos services.

Le texte suivant rédigé par Jacques Chartier à l’occasion du 25e anniversaire du Club en trace l’historique.


Le besoin crée l’organe dit le proverbe, il a créé l’organisme en 1987. Le besoin venait à l’époque de fiers compétiteurs qui concouraient aux fameuses courses de la coupe Gaspésia. Courses de ski de fond il va sans dire. Pour s’entraîner, ils entretenaient un petit circuit « derrière l’hôpital ». On pense ici à Richard Arsenault et André Labbé au tout début, puis à M. Billy Sams et sa motoneige à deux ponts et sa traceuse, la première du Club selon certains.

Circuit qu’utilisaient également les religieuses du couvent des Augustines et Monseigneur Blanchette que j’ai personnellement connu à ski avant de savoir qu’il était évêque de Gaspé. Les chères Augustines permettront au Club de devenir propriétaire du site où nous nous trouvons maintenant en consentant à nous le vendre à un prix symbolique.


On doit donc beaucoup à ces initiateurs qui ont, dans tous les sens du mot, ouvert le chemin et négocié les droits de passage dans un secteur sécuritaire au relief intéressant au cœur de la ville. Les pistes étant bornées par des routes sur trois côtés, on s’y sent en sécurité et on s’y aventure souvent seul.


On doit également à ceux qui ont eu l’idée de s’impliquer afin de créer le Club, démocratiser son utilisation et mettre l’épaule à la roue pour développer ses sentiers. Je pense ici à Claudine Roy, qui travaillait à l’époque pour Kino Québec, au docteur Pétry, à Jacqueline Giroux, professeur d’éducation physique. Eux aussi désiraient s’entraîner pour la forme et participer à d’autres compétitions ou événements, je pense à la fameuse TDLG et au Marathon Canadien. Ces trois-là sont cosignataires de la charte du Club des Éclairs et Richard Arsenault le grand responsable de l’entretien et du développement des pistes, sur qui on peut encore compter aujourd’hui.


Rapidement les gens se sont mis à dire qu’ils allaient skier sur les pistes des « Éclairs » ; en raison de la vitesse de ces skieurs adeptes des techniques à la mode et toujours à la recherche de la performance à ski, ils ont donné le nom et l’image du Club. Ces « Éclairs » furent donc la bougie d’allumage d’un beau projet.


Le Club fut formé le 4 mars 1987. Le premier exécutif était composé par Thierry Pétry, Lucia Lacombe, Johanne Després et Guy Tardif.
Au fil du temps, Thierry Pétry, Jacques Chartier, Mimi Arsenault, Ilu Bernard, Jean-Claude Savage, Pierre Morency, Patrice Arsenault, Peter Sams et Jean-Marc Rioux se sont succédé à la présidence. Des dizaines de bénévoles se sont impliqués à titre d’administrateurs ou de bénévoles lors de corvées de toutes sortes. On leur doit une belle histoire d’évolution et de développement, la négociation pour de nouveaux droits de passage, les déménagements des chalets ; la création d’événement tels que l’organisation d’une loterie pour gagner une voiture afin de financer la première motoneige du Club, le triathlon d’hiver, les week-ends de télémark, les sorties au clair de lune, les stages de formation de moniteurs, les cliniques de fartage, des partys de membres et bien d’autres que j’oublie.


On leur doit surtout de ne pas avoir perdu de vue la mission du Club, offrir des pistes de ski de fond tracées et balisées, en conservant des relations harmonieuses avec les différents propriétaires des terrains sans lesquels le projet est impossible.


Avec le temps, le Club s’est bâti une réputation d’organisation sérieuse et fiable qui lui a permis de demander et d’obtenir de l’aide financière afin de se doter d’un chalet digne de ce nom et d’équipements adéquats pour l’entretien des pistes. Je note la contribution de la Ville de Gaspé qui a accompagné et aidé le Club tout au long de son histoire, à la générosité récurrente de nos commanditaires et au travail de nos employés qui se sont succédé ; à ce sujet on ne peut passer sous silence la grande contribution d’Yvan Vibert qui travaille pour le Club depuis plus de 15 ans. Sa grande polyvalence lui permet de répondre à presque tous les besoins de notre organisation. Merci.


En conclusion, merci à tous nos membres et aux utilisateurs de nos pistes. Sans vous, le Club n’existerait pas. Merci d’investir le prix d’une carte de membre sans trop savoir ce que seront les conditions d’enneigement de la saison.

***


Sous les présidences respectives de M. Patrice Arsenault et Jean-Marc Rioux, le Club a fait peau neuve par la construction d’un chalet plus spacieux et fonctionnel pour les membres et d’un garage pour abriter la dameuse. Plus récemment, sous la présidence de M. Mychel Poirier, le Club a fait l’acquisition d’une dameuse neuve qui devrait assurer sa survie pour plusieurs années.

MEMBRES DU CONSEIL D’AMINISTRATION
2019-2020

Gilles CLOUTIER
Vice-président et responsable des commanditaires

Gilles DENIS
Responsable de l’entretien des pistes et de la dameuse

Jean-François DROLET
Secrétaire et responsable des activités

Mychel POIRIER
Président

Denis ROY
Trésorier

Gérant

Yvan Vibert

Translate »